Les psys ont eux aussi besoin d’aller voir un psy

Un article de Slate.fr que vous pouvez trouver ici.

Vu de moi, il illustre l’importance pour ceux qui exercent un métier d’aide, de construire à chaque instant l’attitude professionnelle, la juste distance qui leur permettra d’être empathique avec leur client, et de se protéger en même temps. S’ils ne se protègent pas eux-mêmes, comment pourraient-ils aider leur client ?

Cette attitude professionnelle ne va pas de soi, elle se construit et se reconstruit à chaque instant, et cela ici et maintenant, en présence du client et en l’écoutant.

Deuxième réflexion : cet article me renforce dans la nécessité d’une supervision pour nos métiers. Etre supervisé, c’est se ressourcer. C’phnatu-eau-018-014_A4est une condition nécessaire, mais pas suffisante, pour trouver avec chaque client, même et surtout dans les cas les plus difficiles, la juste distance, l’écoute et l’empathie qui vont permettre de construire une attitude thérapeutique. C’est une garantie pour le coach, le thérapeute, le formateur. Et c’est aussi une garantie pour le client.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s